1er mars : Epistémologies du positionnement (standpoint)

De 10h à 12h30, Salle de réunion du bâtiment F, Site Jourdan (48, Bd Jourdan, à gauche une fois sorti du bâtiment principal par le fond).

La séance sera donc consacrée aux épistémologies féministes du positionnement (standpoint, souvent traduit par point de vue). A travers la critique des fictions épistémologiques du positivisme naturaliste comme du relativisme constructionniste, elles proposent de renouveler les épistémologies du point de vue, la question du rapport entre science et sens commun. A partir du constat que les savoirs sont situés dans l’espace physique et  social – espace non seulement des rapports de classe mais aussi de genre, de race, impérialistes… – les épistémologies du positionnement affirment que cette « situation » des savoirs produit des points aveugles, des biais et des effets politiques négatifs, mais qu’elle peut aussi être le socle d’une science à la fois plus libératrice et plus objective, dans la mesure où l’ensemble des opérations concrètes de la pratique scientifique peut (et doit) être amélioré à partir de ces attendus. La séance visera à présenter les principaux éléments des travaux concernés pour les mettre en discussion.

Les textes ainsi que des liens sont disponibles dans la partie « espace de travail ».


CoFSS

Equipe d'organisation de l'atelier CoFSS

More Posts

Publié par

CoFSS

Equipe d'organisation de l'atelier CoFSS