1er mars : Epistémologies du positionnement (standpoint)

De 10h à 12h30, Salle de réunion du bâtiment F, Site Jourdan (48, Bd Jourdan, à gauche une fois sorti du bâtiment principal par le fond).

La séance sera donc consacrée aux épistémologies féministes du positionnement (standpoint, souvent traduit par point de vue). A travers la critique des fictions épistémologiques du positivisme naturaliste comme du relativisme constructionniste, elles proposent de renouveler les épistémologies du point de vue, la question du rapport entre science et sens commun. A partir du constat que les savoirs sont situés dans l’espace physique et  social – espace non seulement des rapports de classe mais aussi de genre, de race, impérialistes… – les épistémologies du positionnement affirment que cette « situation » des savoirs produit des points aveugles, des biais et des effets politiques négatifs, mais qu’elle peut aussi être le socle d’une science à la fois plus libératrice et plus objective, dans la mesure où l’ensemble des opérations concrètes de la pratique scientifique peut (et doit) être amélioré à partir de ces attendus. La séance visera à présenter les principaux éléments des travaux concernés pour les mettre en discussion.

Les textes ainsi que des liens sont disponibles dans la partie « espace de travail ».

CoFSS

Equipe d'organisation de l'atelier CoFSS

More Posts

Guide: Logique et Philosophie des sciences

COMITE NATIONAL FRANCAIS D’HISTOIRE ET DE PHILOSOPHIE DES SCIENCES

COFUSI, Académie des Sciences, 23 Quai de Conti, F-75006 Paris

Président : Claude Debru

Guide Logique et philosophie des sciences en France

Conçu par Claude Debru, Jean Gayon, Marcel Guillaume, Gerhard Heinzmann et Karine Chemla

Réalisation par Pierre Edouard Bour

Un congrès à lieu en Juillet 2011 à Nancy: http://www.clmps2011.org/index.php?id=6&L=2


Le XIIIe Congrès International de Logique, Méthodologie et Philosophie des Sciences s’est tenu à Pékin du 9 au 15 août 2007. Le Comité National Français d’Histoire et de Philosophie des Sciences (CNFHPS) a entrepris de faire connaître  à cette occasion la recherche réalisée en France en réalisant un guide aussi exhaustif que possible des chercheurs, des laboratoires, et des thèses soutenues relevant des disciplines du Congrès. Un tel guide avait déjà été réalisé en 2005, pour l’Histoire des Sciences et des Techniques, à l’occasion du XXIIe Congrès de la Division d’Histoire des Sciences et des Techniques, sous la direction de Karine Chemla, Claude Debru et Jean Gayon. Comme l’initiative précédente, ce nouveau guide a rencontré un vif succès. Une version papier en a été remise, à Pékin, à tous les participants du Congrès de la DLMPS. Il a par ailleurs été déposé au CNFHPS, et transmis aux Ministères impliqués (Recherche et Enseignement supérieur, et Affaires Etrangères, ainsi qu’au CNRS). Elle est disponible au téléchargment (au format pdf) sur le site du CNFHPS

Pour autant, comme la présente version électronique en atteste, ce guide sur la recherche en logique et philosophie des sciences en France n’est pas strictement circonstanciel, et notre démarche doit donc être pérennisée. Au-delà donc de l’occasion que constituait le Congrès de la DLMPS, il s’agit d’aider à la visibilité internationale de la recherche française, de sa vitalité et de sa variété dans ces domaines sur le long terme. C’est pourquoi ce site est développé sous une forme bilingue. Outil de promotion et de valorisation, ce guide vise également à être un moyen de communication et de diffusion, en aidant notamment les doctorants ou futurs doctorants en logique et philosophie des sciences à prendre plus facilement des contacts pertinents et ainsi, à s’insérer au mieux dans la communauté de la recherche.

L’enquête qui a donné lieu à la constitution de ce guide a été engagée en 2006, et a dans un premier temps porté sur les chercheurs individuels. Un nombre assez conséquent d’entre eux ont rempli le formulaire en ligne jusqu’à présent. La seconde phase de l’entreprise, portant sur les équipes de recherche en France, a été lancée en 2007. Les deux questionnaires sont accessibles à partir du menu de gauche : nous invitons les chercheurs et les directeurs d’équipes qui ne l’auraient pas encore fait à renseigner ces questionnaires, afin que ce guide soit aussi exhaustif que possible. Parallèlement à ces deux formulaires, un autre questionnaire est disponible, concernant les thèses (soutenues depuis 1998 ou en cours). Là encore, nous ne pouvons que recommander aux jeunes chercheurs de s’inscrire, ou de compléter les données existantes les concernant. Il va de soi qu’un tel guide, conçu de manière évolutive, ne peut exister et se développer qu’au travers d’une participation active des divers acteurs de la recherche qu’il vise à présenter.

Des mises à jour régulières seront effectuées. Le guide est pour l’instant présenté sous forme de site statique, mais un site dynamique devrait voir le jour très prochainement, pour en faciliter la consultation et l’alimentation. Toutes les suggestions concernant sa forme, les modalités de présentation de son contenu, les rubriques, etc., sont à envoyer directement à Pierre Edouard Bour (page contact).

CoFSS

Equipe d'organisation de l'atelier CoFSS

More Posts

AaC: Autour du travail d’A. Abbott

Enquêtes, théories et parcours sociologiques

d’Andrew ABBOTT

Colloque international

25-26 mai 2011, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines


Appel à contributions

Andrew Abbott, sociologue américain de renommée internationale, a produit une œuvre d’une ampleur rare dans l’histoire récente de la sociologie. La progression de cette œuvre s’est effectuée sur plusieurs versants, avec des contributions majeures dans le domaine de la sociologie historique, au sujet des professions ou des sciences sociales américaines, mais aussi sur le versant des méthodes d’enquête (qualitatives et quantitatives) et dans les termes d’une approche « processuelle » des faits sociaux.

En France les différents aspects de cette production foisonnante et ambitieuse sont inégalement connus. Aucun de ses livres, pourtant considérés comme des références de la sociologie américaine contemporaine, n’a été traduit dans notre langue, et seuls quelques uns de ses articles et chapitres d’ouvrages sont disponibles en français. Ce constat est à l’origine du  colloque, qui vise à impulser un élargissement et un approfondissement du dialogue entre les sociologues français et Andrew Abbott, qui sera présent. S’il est surtout connu pour ses travaux de sociologie des professions, le but est notamment de prendre la mesure de la diversité des thématiques, approches, concepts et modèles qu’il a articulés au fil de son parcours.

Le colloque réunira des sociologues partageant un intérêt pour les recherches menées par Andrew Abbott, et souhaitant discuter l’un de ses aspects. Les communications devront permettre d’approfondir la discussion sur des concepts centraux dans ses travaux, ou favoriser la compréhension de son héritage et des singularités de sa sociologie. Les organisateurs cherchent tout particulièrement à susciter des contributions s’éloignant des aspects les plus connus de ses travaux, et ce à partir d’enquêtes et d’espaces disciplinaires variés.

L’un des objectifs du colloque est de favoriser le croisement des points de vue, et de ce fait il alternera conférences, tables rondes, et autres formules pour le débat scientifique.

Les propositions de contribution doivent être envoyées par courrier électronique aux organisateurs du colloque. Elles indiqueront, outre les coordonnées professionnelles de l’auteur, l’aspect (ou les) aspect(s) de l’œuvre d’Andrew Abbott visé(s), la posture adoptée, ainsi que les principales ressources théoriques et empiriques mobilisées pour la discussion (2000 signes environ, espaces compris).

Calendrier :

10 mars 2011 : date limite d’envoi des propositions

15 mars 2011 : réponse des organisateurs aux contributeurs

1er avril 2011 : diffusion du programme définitif

Organisateurs :

Didier Demazière (CNRS, CSO) : didier.demaziere@sciences-po.fr

Morgan Jouvenet (CNRS, Printemps) : morgan.jouvenet@uvsq.fr

Colloque organisé avec le soutien de l’InSHS du CNRS, de l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, du laboratoire Printemps (UMR 8085) et du Centre de Sociologie des Organisations (UMR 7116).

CoFSS

Equipe d'organisation de l'atelier CoFSS

More Posts