Bibliographie (2)

Dans la lignée du billet précédent, on recense ici les travaux de philosophie des sciences sciences sociales:

Epistémologie des sciences sociales

1. Manuels.
– Rosenberg A., Philosophy of social science, Clarendon Press, 1995 [1988]
Cet ouvrage collectif regroupe les contributions de spécialistes des différentes domaines ou disciplines évoquées.
– Jean-Michel Berthelot (dir.), Épistémologie des sciences sociales, Paris, PUF, 2001.
Un ouvrage de synthèse destiné à introduire aux thématiques classiques de la philosophie des sciences, appliquées aux sciences sociales.

Pour aller plus loin :
– Andler D., « L’ordre humain » in D. Andler, A. Fagot-Largeault, B. Saint-Sernin (éd) Philosophie des sciences vol.2, Paris, Gallimard, 2002, p.673-824.
– Bouvier A., Philosophie des sciences sociales, Un point de vue argumentativiste en sciences sociales. Paris, Puf, 1999, 259 p.
L’épistémologie des sciences sociales au prisme de la théorie argumentativiste défendue par l’auteur.
– Baert, P, Philosophy of the Social Sciences : Toward Pragmatism, Polity Press, 2005, 264p.
Un rapide tour d’horizon organisé autour de grands courants (Durkheim, Weber, Kuhn & Popper, Bashkar, École de Francfort, Rorty), orienté vers la défense d’une approche pragmatiste en sciences sociales.
– Bishop, R. C., The Philosophy of the Social Sciences, Londres, Continuum International Publishing Group, 2007.
Un manuel d’introduction qui balaie rapidement l’ensemble des questions classiques en épistémologie des sciences sociales.
– Hollis M., The Philosophy of Social Science: An Introduction, CUP, 1994
Une introduction organisée autour des débats entre approche structurelles/ approches individuelles ; approche causaliste/ approche interprétativiste.
– Mesure S. et Savidan P. (éd), Le dictionnaire des sciences humaines, Paris, PUF, 2006.

2. Recueils de textes
– Martin M. et McIntyre L., Readings in the philosophy of social science, MIT press, 1994, 785p.
– Delanty, Gerard et Strydom P., Philosophies of Social Sciences. The Classic and Contemporary Readings, Open University Press, 2003, 496p.
Deux volumineux recueils de textes. A noter que le premier mélange textes classiques par des auteurs représentatifs de grands courants et textes de synthèse. Il est de ce fait particulièrement utile.

3. Revues, numéros spéciaux :
Philosophy of the social sciences, revue dédiée, se consacre entièrement aux débats contemporains dans ce champ de recherche.

Enquête, anthropologie, histoire, sociologie.
Et en particulier:
– « Les terrains de l’enquête » : http://enquete.revues.org/sommaire257.html
– « Interpréter, surinterpréter » : http://enquete.revues.org/sommaire332.html
– « La description » : http://enquete.revues.org/sommaire1353.html

4. Textes d’épistémologie des sciences humaines
Textes classiques
– Aron, R., Leçons sur l’histoire, cours du Collège de France, Livre de poche, Paris; 1991, Librairie générale française.
– Cassirer, E., Logique des sciences de la culture, Cerf, 1991 [1942].
– Collingwood, R. G., « The Idea of History », in The Idea of History, Oxford University Press, 1946, p. 206-217 (aussi dans Martin & McIntyre, pp. 163-172).
– Comte, A., Cours de philosophie positive, 1ère et 2ème leçon (1830-1942)
– Dilthey, W., Introduction aux sciences de l’esprit, Cerf, 1992 [1883].
– Dilthey, W., « Naissance de l’herméneutique » in Œuvres, vol. 7 : Écrits d’esthétique, Paris, Cerf, pp. 291-307, 1995 [1900].
– Dilthey, W., « Origines et développement de l’herméneutique », in Le monde de l’esprit, Paris, Aubier-Montaigne, p. 19-34, 1947.
– Durkheim, É., Les règles de la méthode sociologique, Champs Flammarion, 1988 [1895] (en particulier préface n°2, ch 5 et ch. 6).
– Durkheim, É., Le suicide. Étude de sociologie, Paris, PUF, 2007 [1897].
– Hempel, C., « The Function of General Laws in History » in The Journal of Philosophy, Vol. 39 (2), 1942, pp. 35-48 (aussi in Martin & McIntyre, pp. 43-52).
– Kuhn, Th., « The natural and the human sciences » in The road since structure, 2000, Conant J. et Haugeland J. (dir.), Chicago: University of Chicago Press, 2000.
– Merton, R.K., Éléments de théorie et de méthodologie sociologique, Armand Colin, U, 1997 (1949).
– Mill, J.S., Système de logique, Mardaga, 1988 (en particulier le livre VI, qui porte sur les sciences morales).
– Nagel E., The Structure of Science. Problems in the Logic of Scientific Explanation, London, Routledge & Kegan Paul, 1961 (chapitres 13 et 14 sur les sciences sociales).
– Simiand, F., « Méthode historique et science sociale ». Annales. Économies, Sociétés, Civilisations, 15(1), 1960 [1903], pp. 83-119.
– Weber, M., « Idéal type » et « compréhension empathique », in Économie et société (t.1, Les catégories de la sociologie), Paris, Plon – Agora, (en particulier pp. 28-29, 35, 48-52 et 55-57).
– Weber, M., « L’objectivité de la connaissance dans les sciences et la politique sociales », in Essais sur la théorie de la science, Plon, 1965 [1904].

Textes plus contemporains
– Berger P. et Luckmann T., La construction sociale de la réalité, Armand Colin, 2006 [1966].
– Boudon R. et Lazarsfeld P. (dir.), L’analyse empirique de la causalité, Mouton, 1966
– Bourdieu P., Passeron J.C., Grignon C., Le métier de sociologue, Mouton, 1968.
– Geertz, C., « La description dense. Vers une théorie interprétative de la culture », Enquête, anthropologie, histoire, sociologie, – 1998 [1973], n° 6, pp. 73-105.
– Passeron J.C., Le raisonnement sociologique, Paris, Albin Michel, 1991.
– Ricoeur, P. Du texte à l’action, essais d’herméneutique II, Paris : Seuil 1986.
– Ricoeur, P. La mémoire, l’histoire, l’oubli, Paris, Seuil, 2000.


CoFSS

Equipe d'organisation de l'atelier CoFSS

More Posts

Publié par

CoFSS

Equipe d'organisation de l'atelier CoFSS