26 avril : Séance Micro-histoire et échelles d’analyse

Micro-histoire et échelles d’analyse

La diffusion de la « micro-histoire » repose sur une série de dualités (macro / micro, histoire des moyennes / des marges, du haut / du bas, histoire sociale / culturelle…) qui renvoie au partage d’une situation critique (la remise en cause de l’histoire sociale quantitative) bien plus qu’à celui d’attendus épistémologiques communs ou de méthodes unifiées. On proposera quelques thèmes de discussion :

1. En se demandant si le clivage méthodologique pertinent oppose la macro-histoire, incarnée par l’histoire des Annales (depuis L. Febvre et M. Bloch), qui soulèverait des difficultés insolubles, à la micro-histoire, d’abord portée par les historiens italiens (C. Ginzburg, G. Levi), qui parviendrait à les dépasser, ou s’il traverse au contraire l’une et l’autre de ces traditions ;
2. En présentant les travaux de Maurizio Gribaudi du fait qu’ils posent explicitement la question de la reconstruction du macro à partir du micro en termes d’usage des sources et de choix des méthodes.

La réunion aura lieu en salle de réunion du bâtiment F, à l’ENS (campus Jourdan).

Les textes sont comme à l’habitude disponibles dans la rubrique Espace de travail.


CoFSS

Equipe d'organisation de l'atelier CoFSS

More Posts

Publié par

CoFSS

Equipe d'organisation de l'atelier CoFSS